From Non classé

Colloque Nouveaux Défis de l’Internet des Objets – 2017 Technique, usage, éthique

Appel à communications

Colloque Nouveaux Défis de l’Internet des Objets – 2017 Technique, usage, éthique

18-19 mai 2017 Fès (Maroc)

https://ido2017.sciencesconf.org/

 

Suite à la journée nationale organisée le 29 Novembre 2016 à la Cité de l’Innovation, Nokia Paris-Saclay (https://ido2016.sciencesconf.org/), nous souhaitons poursuivre l’exploration des nouveaux défis que l’Internet des Objets (IdO) lors d’une conférence de deux jours qui aura lieu à Fès au Maroc dans les locaux de l’Ecole Supérieure d’Ingénierie en Sciences Appliquées (ESISA).

Cette conférence interrogera les problématiques de l’IdO suivant trois axes complémentaires technique, usage, éthique. Les techniques utilisées pour produire les artefacts (objets physiques, infrastructures), les programmes (algorithmiques, logiciels) et les données (Big Data, linked data, metadata, ontologies) font l’objet de multiple innovations tant le domaine de  l’IdO est riche et stimulant. Parallèlement à cette effervescence technologique, les usages de l’IdO colonisent de nouveaux champs d’application dans les domaines des transports, de l’administration, de l’habitat, de la maintenance, de la santé, du sport, du bien-être… Interface privilégiée avec les écosystèmes numériques désormais au cœur des échanges sociaux, l’IdO développe un pouvoir d’agir dont les conséquences à la fois bonnes et mauvaises rendent difficile l’appréciation d’une activité juste.

Les scientifiques, les industriels et les étudiants sont invités à réfléchir aux nouveaux défis que l’IdO en montrant comment ces techniques émergentes développent de nouveaux usages qui conditionnent les rapports des humains avec les écosystèmes numériques et physiques et questionnent les frontières éthiques. Ces réflexions développeront des points de vue originaux tant sur les techniques mise en place que sur leurs impacts dans le processus de mutation de notre société. Les questions technologiques privilégiées concerneront les capteurs, l’électronique embarquée, les protocoles de communication, et la sécurité des données dans une situation stratégique majeure.Les questions d’usage porteront en priorité sur les facteurs humains des interactions homme-machine et le positionnement des futurs utilisateurs au cœur même du processus de design des objets connectés. Un intérêt particulier sera porté sur les propositions questionnant les méthodes de design, de conception, de développement, de débogage et d’évaluation des objets connectés et services associés. Les problématiques éthiques concerneront les mutations de l’économie
et de la société, les libertés individuelles mais également la recherche et la créativité.

Thématiques

La conférence a pour objectif de valoriser les recherches, les conceptions, les réalisations et les analyse d’usages basés sur les technologies numériques et les objets connectés. Les thématiques de la conférence (non exhaustives) sont :

  • Réseau d’objets numériques et physiques
  • Objets connectés, communicants
  • Aspects interface utilisateur des IdO
  • Innovation et usages technologiques de l’IdO
  • Environnements communicants et augmentés
  • Ecosystèmes d’informations de l’IdO
  • Réseaux de capteurs et analyse des signaux des objets connectés
  • Interactions sociales
  • Hypertextes et hypermédia des objets
  • Méthodologies de conception
  • Modèles d’analyse
  • Les applications et les paradigmes d’interaction pour les citoyens
  • Nouveaux usages et nouveaux services de l’IdO :
  • IdO : Santé
  • IdO : Bien être
  • IdO : Sport
  • IdO : Applications environnementales
  • IdO : Bâtiment
  • IdO : Surveillance de la circulation
  • IdO : Gestion d’énergie et croissance durable
  • IdO : Smart Grid
  • IdO : Smart city
  • IdO : Gestion des données
  • IdO : Sécurité, l’identité et la vie privée
  • IdO : Aide après sinistre

Colloque international Analyser l’archive visuelle par l’image : Les méthodes qualitative et statistique en contraste

Colloque international Analyser l’archive visuelle par l’image : Les méthodes qualitative et statistique en contraste

8 et 9 décembre 2016

Salle Lumière/salle de l’Horloge

Université de Liège

Programme

8 décembre 2016, Salle Lumière

9h00-9h30 Allocution du Directeur de l’U.R. Traverses, Jean-Pierre Bertrand (ULg)

9h30-10h00 Maria Giulia Dondero (FNRS/ULg). Introduction

10h00-10h45 François Rastier (CNRS/INALCO). Genres d’images et sémiotique de corpus

Pause

11h00-11h45 Everardo Reyes (Université Paris 8). Enjeux des cultural analytics et sémiotique visuelle

11h45-12h30 Clarisse Bardiot (Université de Valenciennes). Big data is beautiful/ big data is meaningful

Déjeuner

14h30-15h15 Peter Stockinger (INALCO Paris). Pour une approche sémiotique des archives audiovisuelles

15h15-16h00 Alessandro Zinna (Université de Toulouse 2 – Jean Jaurès)

Le corpus Francis Bacon : une archéologie

Pause

16h20-17h05 Dario Compagno (Université Paris 3 – Sorbonne Nouvelle) et Céline Cholet (Université Bordeaux Montaigne) Valider l’immanence. Quelles pistes possibles pour une mise à l’épreuve empirique des hypothèses sémiotiques sur le sens les images ?

17h05-18h00 Claudio Paolucci (Université de Bologne) Archive, patrimoine et mémoire. La tiers-mondialisation du savoir à l’ère de la numérisation

9 décembre, Salle de l’Horloge

9h30-10h15 Marion Colas-Blaise et Emmanuelle Pelard (Université du Luxembourg). Quand le qualitatif rencontre le quantitatif : visualisation de l’information, densité et diagrammaticité

10h15-11h00 Pierluigi Basso Fossali (Université Lyon II-Lumière) Rencontrer une condition iconique. Archiver la densité, reconstruire les approches des images

Pause

11h30-12h15 Enzo D’Armenio (Université de Bologne) L’analyse statistique de l’archive à la lumière du montage intermédial : les formats techniques des images

Déjeuner

14h15-15h00 Jeremy Hamers (ULg) Notes équivoques pour une critique marxiste de l’analyse statistique des images (H. Farocki / H.M. Enzensberger)

15h00-15h45 Jean Cristtus Portela (UNESP-Araraquara/CNPq) Analyser (un corpus de) la bande dessinée à l’âge du numérique

16h00 Clôture

Organisé par :

Maria Giulia Dondero (FNRS/ULg)

Maud Hagelstein (FNRS/ULg)

Thierry Lenain (ULB)

Jean Cristtus Portela (UNESP-Araraquara/CNPq)

Comité scientifique

Sémir Badir (FNRS/ULg)

Pierluigi Basso Fossali (Université de Lyon II-Lumière)

Anne Beyaert-Geslin (Université Bordeaux Montaigne)

Marion Colas-Blaise (Université du Luxembourg)

Maria Giulia Dondero (FNRS/ULg)

Maud Hagelstein (FNRS/ULg)

Thierry Lenain (ULB)

Odile Le Guern (Université Lyon II-Lumière)

Jean-Marie Klinkenberg (ULg)

Jean Cristtus Portela (UNESP Araraquara/CNPq)

François Provenzano (ULg)

Everardo Reyes (Université Paris 8)

Journée d’étude Cultural Analytics et pratiques patrimoniales à la MESHS, Lille

https://www.meshs.fr/page/cultural_analytics_et_pratiques_patrimoniales.3#bloc-d-3

Journée d’étude ”Culture Analytics et pratiques patrimoniales”, 4 octobre 2016

Programme

9h
accueil 

9h30
Introduction à la journée
Martine Benoit, directrice de la MESHS
Clarisse Bardiot, maître de conférences, UVHC, et Nicolas Thély, professeur, Université Rennes 2, directeur de la MSHB

10h
Design, expérientialité du livre et humanités numériques
Renée Bourassa, professeure titulaire, École de design de l’Université Laval(Québec)

Cette communication veut exposer un projet de recherche en démarrage portant sur le livre que les pratiques innovantes du design numérique reconfigurent, en le situant dans le vaste champ interdisciplinaire des humanités numériques. Le concept de livre fédère un ensemble de pratiques créatives qui en multiplient les configurations potentielles. Par un retour à sa matérialité, que promeut une approche de design située au cœur des humanités numériques, le livre déploie ses affordances en territoire numérique selon diverses propositions actuelles : livres augmentés, dispositifs web ou installations médiatiques. En étant attentifs à son contenu et à sa mise en forme, tout comme à son histoire et à son devenir, ce sont nos rapports à la forme et à la figure du livre qui sont interrogés. Ce projet exemplifie les approches de deuxième génération des humanités numériques, davantage tournées vers les aspects interprétatifs, expérientiels et émotionnels de leurs objets d’étude. D’une part, ces approches nous invitent à considérer non seulement les méthodologies quantitatives appliquées aux corpus anciens, mais également les pratiques numériques en elles-mêmes dans leurs dimensions expérientielles et performatives. D’autre part, elles interrogent les aspects transformatifs de notre relation avec les artéfacts cognitifs, à travers l’hypothèse de l’Extended Mind.

11h
Descripteurs visuels pour les culture analytics
Everardo Reyes, maître de conférences, Université Paris 8, Laboratoire Paragraphe

Les réalisations en «culture analytics» nous fournissent un cadre riche en matière de description visuelle (la notion de « description » étant en relation avec celle de « représentation » au sens informatique, tel qu’elle a été conçue par David Marr). Nous présentons et analysons ici des exemples de productions où la description s’observe à un double niveau. D’un côté, le corpus d’analyse (constitué de collections d’images) est décrit en termes de propriétés visuelles numérisées (quantification de valeurs chromatiques et de formes principalement). D’un autre côté, l’espace d’exploration est lui-même une description dans la mesure où il organise le corpus et propose des éléments interactifs (conventions d’interface graphique et innovations spéculatives).

11h45
pause

12h
Theatre analytics
Clarisse Bardiot, maître de conférences, UVHC, Laboratoire DeVisu

Les Culture Analytics offrent de nombreuses perspectives pour l’étude, l’analyse et la documentation des arts de la scène. A partir des méthodologies présentées et expérimentées pendant le programme Culture Analytics à UCLA, nous présenterons différentes pistes de recherches pour le spectacle vivant. Certaines sont déjà explorées par des chercheurs, à la croisée des études théâtrales, des sciences de l’information et de la communication, et de l’informatique.

12h45
déjeuner

14h30
Eyetracking et enregistrements des traces de l’activité : en quoi cela nous aide à comprendre l’expérience des visiteurs de musées ?
Daniel Schmitt, maître de conférences, UVHC, Laboratoire DeVisu

Les traces enregistrées de l’activité des acteurs nourrissent de nombreuses analyses communicationnelles, comportementales, cognitives, émotionnelles, etc. L’eyetracker fait partie des ces outils de captation, mais son usage est loin d’être immédiat car l’interprétation des enregistrements soulève des questions épistémiques délicates. Moyennant quelques réserves, il est possible d’utiliser l’eyetracker comme un outil exceptionnel permettant d’accéder à l’expérience des visiteurs, à leurs “mondes intérieurs” de façon fine, précise et profonde.

15h15
Tracking Two Art Critics : 56th Venice Biennale
Nicolas Thély, professeur, Université Rennes 2, Laboratoire Arts : pratiques et poétiques, directeur de la MSHB

Dans le cadre du programme de recherche MONADE (Méthodes et Outils Numériques pour la recherche en Arts et Design), le projet Tracking Two Art Critics (56th Venice Biennale) avait pour ambition de conduire une enquête de terrain à distance. Il s’agissait plus précisément de comprendre ce que « critiquer » signifie d’un point de vue pragmatique dans le cadre de l’activité de la critique d’art. Deux critiques d’art exerçant en France ont accepté de contribuer à cette recherche en portant sur eux un enregistreur de données GPS durant les journées professionnelles de la 56e biennale de Venise qui se sont déroulées du 6 au 9 mai 2015.

16h
pause

16h15
Les outils numériques pour les designers 
Table ronde animée par Nicolas Thély: Virginie Pringuet, Université Rennes 2, Vers un atlas de l’art dans l’espace public : la modélisation d’un musée réticulaire ; Mei Menassel, Université de Valenciennes,Les contenus numériques et la ville ; Nolween Maudet, INRIA, les outils numériques du designer ; Robin de Mourat, Université Rennes 2 et Science Po Medialab, Remixer le web de données.

18h : fin de la journée

Lieu: MESHS, 2, rue des Canonniers, 59000 Lille, salle 2

La journée d’étude est ouverte à tous, mais sur inscription. Merci de vous inscrire ici

International Journal of Design, Sciences & Technology (IJDST): Vol 21 – N°2 / 2015

IJDST_V21N1__2015__Paper_1_pdf

Rédacteurs en chef

Reza Beheshti, Design Research Foundation, Netherlands
Khaldoun Zreik, University of Paris 8, France

Contenu

Blended reality and presence
Sidney Newton, Rui Wang and Russell Lowe

High resolution air quality and urban design
Philip Speranza and Marc Viader

Developmental route to functional and adaptive integration
Defne Sunguroğlu Hensel

Large screens in the liquid perception of urban landscape
Paola Velásquez and Sofía Letelier

Lien vers l’ouvrage

http://europia.org/IJDST/vol21.htm

Voeux 2016

Au nom de toute l’équipe CiTu-Paragraphe, nous vous souhaitons nos meilleurs voeux – et de fructueuses collaborations scientifiques – pour l’année 2016 qui commence !

carte_voeux_citu
Original Snow Globe design by Layerace – Freepik.com

Pour les membres de l’équipe, fichiers Illustrator et jpg de la carte de voeux à réutiliser dans vos mails, communications.

Site CAC5 en ligne

The Computer Art Congress is an international gathering around art, science, technology, and design. Its first edition was celebrated in Paris (2002), then the CAC traveled to Mexico City (2008), then came back to Paris (2012), and recently was hosted in Rio de Janeiro (2014). In fourteen years, a community of artists, curators, researchers, scholars, scientists, designers, students, and professionals has contributed to the domain with artworks, papers, round tables, workshops and exhibitions, exploring questions such as “emerging forms of computer art”, “post-digital art”, and “computer art for all”.